samedi 11 novembre 2017

États-Unis heureux Kabila ne sera pas en concurrence aux élections de 2018

Les Etats-Unis ont répondu à une déclaration de l'association électorale de la République Démocratique du Congo (RDC) sur les prochaines élections présidentielles.
Image result for TRUMP XI
TRUMP & XI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dévoilé un calendrier qui a organisé les élections présidentielles tant attendues en décembre 2018.

Le Département d'Etat américain déclare qu'ils sont heureux que le président Joseph Kabila soit prêt à accepter la constitution et prêt à démissionner après le choix de son remplaçant.

"Les Etats-Unis notent l'importance pour le président Kabila de respecter la constitution de la RDC, réaffirmée dans l'accord de Saint-Sylvestre, qu'il ne cherchera pas un troisième mandat et se retirera après les élections".

"Les Etats-Unis notent également l'urgente nécessité pour le gouvernement de la RDC de mettre en œuvre les mesures de renforcement de la confiance incluses dans l'Accord de décembre."
MANIFESTATION CONTRE JOSEF KABILA 

"Cela inclut la fin des poursuites politiquement motivées, la libération des prisonniers politiques et le respect du droit de réunion pacifique et d'association, afin que les partis d'opposition et les organisations de la société civile puissent tenir des réunions publiques pacifiques sans ingérence ou intimidation du gouvernement". .

La RDC est le dernier lieu de la récente tournée de trois pays africains du délégué des États-Unis aux Nations Unies, Nikki Haley. Elle a souligné lors de sa dernière visite que les votes pour changer Kabila devaient être programmés en 2018, faute de quoi, le pays devra faire face à la suppression de l'aide internationale.

"Les Etats-Unis s'engagent à travailler avec les peuples et les institutions de la RDC, l'Union africaine, les partenaires régionaux et internationaux et la Mission de stabilisation de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) Les électeurs congolais sont en mesure de voter à temps et comme prévu en décembre 2018 ", conclut le communiqué.

Nzube.net