samedi 11 novembre 2017

Le Conseil de sécurité souligne la nécessité de traduire en justice des tueurs d'experts des Nations Unies

Réaffirmant la nécessité de traduire en justice les assassins de deux experts des Nations Unies en République démocratique du Congo, le Conseil de sécurité a exhorté les autorités du pays à continuer de coopérer aux enquêtes sur l'incident.
Image result for Michael Sharp des États-Unis et Zaida Catala
Michael Sharp des États-Unis et Zaida Catalan de Suède
Les experts, Michael Sharp des États-Unis et Zaida Catalan de Suède ont été enlevés dans le pays le 12 mars. Leurs restes ont été retrouvés à l'extérieur de la ville de Kananga dans la province du Kasaï-Central de la RDC par les soldats de la paix de l'ONU deux semaines plus tard.

Dans une déclaration lue par l'ambassadeur italien Sebastiano Cardi, qui préside le Conseil pour le mois de novembre, l'organe de 15 membres a également encouragé le groupe d'experts, dont M. Sharp et Mme Catalan étaient membres, à examiner, dans le cadre de son mandat actuel et en coopération avec les acteurs concernés, y compris les autorités nationales, les questions liées aux activités financières illicites, y compris les opérations de blanchiment d'argent, les activités des groupes armés et les réseaux criminels impliqués dans des activités déstabilisatrices dans la nation africaine.

Nzube.net